C’est un fait, le milieu de la santé traverse une crise : manque de temps avec les patients, manque de moyens, souffrance au travail…
 
La mise en place d’un projet artistique adapté au sein d’une structure sanitaire et/ou médico-sociale peut avoir un impact positif considérable !
Comment ?

Voici 5 bénéfices directs et observables de la création d’un projet artistique pérenne ou temporaire en milieu de santé :

#1 – Une meilleure prise en charge du patient / résident

Un projet artistique réussi est un projet qui prend en considération les attentes des publics, les paramètres éthiques et techniques inhérents aux milieux de soins.

Favoriser l’accès à l’art en milieu sanitaire et médico-social c’est apporter de l’attention aux personnes accueillies, les considérer comme des individus. C’est leur permettre de s’exprimer, de stimuler leur imaginaire, leur esprit critique et par là-même d’atténuer les craintes et angoisses liées à leurs maladies ou difficultés sociales.

Il s’agit d’appréhender l’hospitalité dans sa globalité. Ne pas seulement soigner mais prendre soin des patients / résidents c’est assurer une meilleure prise en charge globale.

Cette démarche s’inscrit naturellement dans le processus d’Education Thérapeutique du Patient (ETP) et peut faire partie intégrante du projet personnalisé des personnes soignées et/ou accueillis.

« La culture à l’hôpital participe de la prise en charge globale du patient, considéré comme une personne dans son intégralité, et non pas comme porteur d’une pathologie ou comme un organe malade », affirme Séverine Le Grand, directrice d’InterSTICES. (source)

#2 – Une meilleure cohésion des équipes soignantes

Le rapport soignant/soigné, aidant/aidé est redéfini : on travaille « avec et pour« . Les rôles de chacun sont bien évidemment maintenus dans la hiérarchie mais c’est avant tout un rapport d’humains à humains. Pour les professionnels de santé c’est l’essence même de leur profession qui est valorisée.

La mise en place d’un projet artistique et/ou culturel permet de stimuler la créativité des équipes et par conséquent leur implication, leur esprit de coopération. Il s’agit de favoriser le lien humain avec les patients mais aussi entre les membres d’une même unité, d’un même service, d’un établissement.

La réussite d’un projet artistique se base sur sa co-construction avec ses acteurs et ses publics. Il peut faire partie intégrante de l’élaboration d’une démarche de qualité de vie au travail.

#3 – Une meilleure image institutionnelle 

Aujourd’hui, un établissement de santé ouvert à l’art et à la culture est un gage de qualité. Cette ouverture est à prendre en compte dans une réflexion sur la Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE). Oui, un hôpital, un EHPAD ou un centre d’accueil, sont des entreprises, à but lucratif ou non, mais soumises à une concurrence et à des résultats financiers.

Cette image est importante à la fois pour les personnes accueillies et à la fois pour les salariés, qui auront envie ou non de travailler au sein de tel ou tel établissement.

Globalement, il s’agit de mettre en avant une cohérence entre les missions d’un lieu de soin avec une approche globale et humaine par le prisme de l’art et de la culture.

Accueillir l’art et la culture au sein de son établissement c’est se différencier et s’engager !

Exemple au CHU de Bordeaux qui développe une véritable politique culturelle intégrée dans son projet d’établissement.

Il existe même un label « culture et santé » en Ile-de-France !

#4 – Une meilleure implantation sur le territoire

Un projet artistique implique forcément des relations avec des institutions extérieures : musées, artistes, associations, galeries, centres d’art… Ceci implique une démarche partenariale qui concoure à la construction d’un projet de territoire.

Là aussi les répercussions sont diverses et tournées vers un objectif partagé : contribuer au développement d’un territoire dynamique et en bonne santé !

Cet aspect peut être particulièrement intéressant pour les structures sanitaires et médico-sociales implantées en milieu rural. L’art et la culture peuvent alors être vecteurs de lien et contribuer à favoriser le travail en réseau, indispensable aujourd’hui.

Exemple d’un projet de territoire mené conjointement par Grégoire Korganow et par le service de hépato-gastro-entérologie (cancérologie digestive) au CHU de Rouen, mené en 2015 « Au-delà des murs – ensemble » : VIDEO

#5 – De meilleurs résultats financiers 

En prenant en considération les quatre bénéfices énoncés ci-dessus, il apparaît évident que l’impact économique du développement de projets artistiques en milieu de soin est positif !

Plus d’attractivité, des patients qui guérissent mieux, voire plus vite, des salariés investis… cela a forcément des répercussions non négligeables !

Qu’il soit ponctuel ou pérenne, un projet artistique de qualité a un impact fort et positif à plusieurs niveaux. Sont concernés les publics accueillis mais aussi et plus globalement les personnels de l’institution toute entière

………………………………………………………..

Et les artistes ? En quoi intervenir en milieu spécifique peut enrichir leur pratique ?
Cette question fera l’objet d’un prochain article.

Vous souhaitez développer des projets artistiques au sein de votre établissement ? Contactez-nous > takeitarty@gmail.com

Article rédigé par Hélène Voinson pour Take It Arty !

3 commentaires sur « 5 bénéfices directs d’un projet artistique en milieu de soin »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s